stop
play
  • La Nouvelle Réserve à Limay : allons-y !

    nouvelle reserveJ’ai mis du temps à écrire quelque chose (trop occupé!!!), mais cela fait des semaines que je profite de cette nouvelle librairie dans le Mantois…comme client.

    Et à chaque fois je rencontre l’un ou l’autre de nos anciens clients, parfois venu pour la première fois dans ce nouveau lieu.

    Y aller est très simple. On est à 800 mètres de la Collégiale de Mantes, on traverse la Seine. Après le rond-point on prend en face l’avenue qui monte : premier feu rouge à droite et on y est (à côté du marchand de bois Accolet) 5 rue du Maréchal Foch à Limay (un peu plus guerrier que notre avenue Jean Jaurès!).

    reserve_nouvelles_2052015_1

    Faites -vous à votre tour votre opinion. Mais beaucoup d’anciens amis de La Réserve ont trouvé là de nouvelles habitudes, de nouveaux tempéraments et de nouveaux visages (sauf Claire qui était avec nous à Mantes-la-Ville la dernière année. Des livres à acheter et des rencontres avec des auteurs. Et plein d’autres choses.

    Ci joint un article des Nouvelles des 2 rives qui dit assez bien les choses.

     

  • Le site de La Nouvelle Réserve

    IMG_7872Ils ont désormais un site avec pour l’instant essentiellement les renseignements pratiques (pour y aller, commander un livre), et l’agenda des nombreuses activités et rencontres avec des écrivains.

    Et surtout, allez les voir pour acheter et commander des livres!

  • Pour nous retrouver, il y a également la page Facebook

    http://www.facebook.com/librairielareserve

[La France noire, trois siècles de présences], dirigé par Pascal Blanchard, éd. La Découverte

La France noire, trois siècles de présences, dirigé par Pascal Blanchard, éd. La Découverte

Dans ce magnifique travail encyclopédique, Pascal Blanchard et son équipe de chercheurs retracent l’histoire des présences noires en France depuis 1685 jusqu’à nos jours, soit trois siècles où ce sont entremêlées tour à tour « négrophobie et négrophilie ». De nombreuses illustrations et photos agrémentent ce beau livre qui se découpe non seulement en ordre chronologique mais aussi en mettant l’accent sur la langue, traduction du rejet et de l’acceptation par la france de ses populations noires. En effet, de « sauvages » dans les années 1848-1889, les « noirs de France » deviennent des « Français » en 1999, après avoir été selon les époques des « tirailleurs », des « nègres », des « indigènes », des »immigrés » ou des « blacks ».
Textes, iconographie et mise en page se répondent en autant d’éléments qui nous permettent de combler une immense lacune malgré les milliers de titres littéraires parus sur ce thème. « La France Noire » est conçue comme « un album de famille d’une histoire française à part entière. »

NB : une exposition itinérante ainsi qu’un documentaire diffusé en 3 parties sur France 5 viennent compléter ce travail.