stop
play
  • nouveaux horaires à La Réserve Mantes-la-Ville

    Du mardi au samedi de 9 h 30 à 19 h 30 sans interruption. Feré dimanche et lundi.

  • Pour nous retrouver, il y a également la page Facebook

    http://www.facebook.com/librairielareserve

  • commandez par Internet à La Réserve

    par mail à  commande@librairielareserve.fr

    et retirez votre livre à La Réserve. Vous êtes prévenu par mail dès que le livre est disponible (mis de côté ou commandé pour vous).

  • Hélas La réserve à Epône c’est fini ! La Biocoop continue, bien sûr !
  • ESPACE LIBRAIRIE LA RESERVE A EPONE : LE BLOG

    Pour suivre toute l’actualité dans l’Espace librairie La Réserve à Épône, retrouvez notre blog en cliquant ICI.

    Hélas La réserve à Epône c’est fini ! La Biocoop continue, bien sûr !

  • Marc Dufumier à La Réserve mercredi 14 mars 20 h45

    Sur le bio, l’agriculture, les rapports Nord Sud. Un débat organisé avec la Biocoop du Mantois

Guerre sale de Dominique Sylvain (éd. Viviane Hamy)

[par Stéphane Bernard]
Françafrique, « services », politiques, et des enquêteurs un peu spéciaux. Un roman rondement mené et qui secoue à la fois nos neurones et notre sensibilité. Un noir bien serré.

Photo de groupe au bord du fleuve, d’Emmanuel Dongala (éd. Actes Sud)

Après les enfants soldats de Johnny chien méchant, Emmanuel Dongala met en scène dans son nouveau roman un groupe de femmes casseuses de pierre.
Ce roman est autant le récit d’un conflit social que celui d’un combat politique. Se battre jusqu’au bout pour ne plus être exploitées et se faire respecter, tel est le but des ces femmes qui n’ont plus rien à perdre.

Le silence des esprits, de Wilfried N’Sondé (éd. Actes Sud)

Lorsque survivre est le but ultime, à qui peut-on se fier ? Alors qu’il fuit la police, Clovis N’Zila, un sans-papiers africain, croise une femme dans un train de banlieue. Cet émouvant roman sonne aussi comme un enrichissant témoignage.

L'Afrique au crépuscule, de Nick Brandt (éd. de La Martinière)

Un peu d’humilité dans ce monde de brutes.
Ce livre de photographies spectaculaires est un hommage vibrant à un monde en train de disparaître. Nick Brandt immortalise les animaux sauvages de l’Afrique de l’Est, du Kenya à la Tanzanie. Mais il s’agit ici, non pas d’images documentaires, mais de véritables portraits dans un noir et blanc [...]

Kadogos, de Christian Roux (éd. Rivages /Noir)

« Kadogos », c’est comme cela qu’on appelle les enfants soldats au Congo.
Kadogos, c’est une de ces histoires d’amour, de moeurs et de mort qui permettent à Christian Roux de décrire le monde qui l’entoure, qui nous entoure. Avec son interrogation permanente sur la violence infligée aux plus faibles, qu’ils soient victimes de meurtres, d’abus sexuels ou de guerres qui les dépassent.

Les Aubes écarlates : Sankofa cry, de Léonora Miano (éd. Plon)

Au-delà de l’histoire inimaginable d’un enfant soldat, Les Aubes écarlates poussent un cri : Sankofa, celui des esprits oubliés. Enchaînés entre la vie et la mort, ils réclament réparation. Ce sont les esprits de la traite négrière et de tous ceux que les vivants ont oubliés. Or il faut retourner aux sources pour rechercher ce [...]