stop
play
  • commandez par Internet à La Réserve

    par mail à  commande@librairielareserve.fr

    et retirez votre livre à La Réserve. Vous êtes prévenu par mail dès que le livre est disponible (mis de côté ou commandé pour vous).

  • nouveaux horaires à La Réserve Mantes-la-Ville

    Du mardi au samedi de 9 h 30 à 19 h 30 sans interruption. Feré dimanche et lundi.

  • Marc Dufumier à La Réserve mercredi 14 mars 20 h45

    Sur le bio, l’agriculture, les rapports Nord Sud. Un débat organisé avec la Biocoop du Mantois

  • Pour nous retrouver, il y a également la page Facebook

    http://www.facebook.com/librairielareserve

  • ESPACE LIBRAIRIE LA RESERVE A EPONE : LE BLOG

    Pour suivre toute l’actualité dans l’Espace librairie La Réserve à Épône, retrouvez notre blog en cliquant ICI.

    Hélas La réserve à Epône c’est fini ! La Biocoop continue, bien sûr !

  • Hélas La réserve à Epône c’est fini ! La Biocoop continue, bien sûr !
Où va la démocratie sociale?, d’Henri Rouilleault (éd. de l’Atelier)

Où va la démocratie sociale?, d’Henri Rouilleault (éd. de l’Atelier)

rouilleaultlivrelEn attendant la rédaction d’une chronique plus personnelle de notre part concernant ce livre d’Henri Rouilleault, nous mettons la « 4e page de converture »à dispostion de celles et ceux qui ont l’intention de le lire et de venir le rencontrer à La Réserve le 25 mars prochain. Parution du livre : 21 janvier 2010.


4e page de couverture d’ Où va la démocratie sociale ? d’Henri Rouilleault  publiée sur le site des éditions de l’Atelier (avec une biographie plus complète de l’auteur : cliquez ICI).

Où va la démocratie sociale ? En France, la crise de celle-ci vient de loin. Il a fallu attendre 1968 pour que la négociation d’entreprise et la négociation interprofessionnelle soient reconnues. Aujourd’hui, le système formé par l’État, les organisations d’employeurs et les syndicats de salariés peine à apporter des réponses à la mesure de l’ampleur des problèmes. Le taux de syndicalisation reste faible, le syndicalisme trop divisé, le patronat trop frileux, et les pouvoirs publics trop peu respectueux de la négociation collective. La loi Larcher de 2007 obligeant l’État à offrir aux partenaires sociaux la possibilité de négocier avant tout projet de réforme sur le travail, l’emploi et la formation, et la loi du 20 août 2008 établissant de nouvelles règles de représentativité syndicale et d’accord parviendront-elles à enrayer ce processus ? L’enjeu est d’autant plus important que la crise économique et financière renforce la fracture sociale et générationnelle. Cet ouvrage met en perspective l’évolution des relations sociales et ses difficultés récurrentes en France durant les quarante dernières années. Il formule des propositions concrètes touchant aux relations professionnelles, à l’emploi et à la protection sociale : implication des salariés dans la gouvernance de l’entreprise, développement de la négociation collective à tous les niveaux, investissement dans les compétences et la sécurisation des transitions professionnelles, renforcement du rôle prélégislateur des partenaires sociaux, réponse aux nouveaux enjeux de la protection sociale, émergence d’une démocratie sociétale plus large avec les associations et collectivités territoriales Fruit d’échanges avec l’ensemble des partenaires sociaux, ce livre prône un nouveau modèle de développement qui concilie les intérêts économiques sociaux et environnementaux d’un capitalisme partenarial et d’une démocratie renouvelée.